Ce site utilise des cookies. Nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

Les pierres

Les Pierres

Très prisées en joaillerie, les pierres fines sont des gemmes transparentes, marquées par des couleurs spécifiques. Sertissant les plus belles parures de la joaillerie, chaque pierre fine se distingue par sa beauté, sa luminosité, ses caractéristiques de réflexion de la lumière. De l’aigue-marine, à l’améthyste, en passant par la tourmaline et la topaze.

PASSIOR vous délivre des bijoux d’exception, sertis de pierres fines de la plus belle des qualités, en toute conformité avec les normes internationales de gemmologie.


Le Zirconium

Le cubic zirconia (ou zirconium) est une pierre synthétique très belle, durable et nettement moins coûteuse que le diamant véritable. Le cubic zirconia est très connu en tant que substitut du diamant, grâce à sa dureté et ses magnifiques reflets.


L’aigue-marine, d’un bleu envoûtant

Réputée pour être le porte-bonheur des marins, l’aigue-marine repose sur un système cristallin hexagonal. Formée de silicate d’aluminium et de béryllium, sa couleur océane, due à la présence de fer, lui vaut son appellation. D’une dureté de 7.5 à 8, elle appartient à la famille du Béryl. Son pléochroïsme net, du bleu pâle à azur, est remarquable. Le bleu profond reste la teinte la plus recherchée. Les inclusions se dévoilent sous la forme de petits canaux, provocant souvent un effet œil-de-chat ou d’astérisme. L’aigue-marine reste très sensible aux chocs. Les principaux pays producteurs sont le Brésil et Madagascar.


L’améthyste, pierre pastorale par excellence

Avec un pléochroïsme variable, du violet à des notes plus grisâtres, ce minéral du groupe du Quartz, repose sur un système cristallin rhomboédrique. Composé de dioxyde de silicium, l’améthyste se révèle dure (7). Ce minéral est réputé pour ses pouvoirs surnaturels. Du grec « amathustein », il symbolise la force et la chance. L’améthyste provient principalement du Brésil, de Madagascar et des États-Unis.


La citrine, une pierre aux couleurs acides

La citrine, du latin "citrus" pour citron, repose sur un système cristallin rhomboédrique. Avec une dureté de 7, un pléochroïsme faible, variant du jaune à des notes plus claires, ce minéral du groupe du Quartz, est composé de dioxyde de silicium. Chauffé, sa couleur tire vers le brun doré. Les principaux gisements de citrine sont localisés au Brésil, Madagascar, aux Etats-Unis, en Espagne, en France et en Russie.


La tourmaline, une pierre magnifique

Du cinghalais « turamali » pour « pierre qui attire la cendre », la tourmaline, composée de silicate complexe de roches acides, dégage un pléochroïsme fort ou net en fonction de la couleur. D’une dureté de 7 à 7.5, elle présente plusieurs variétés selon la couleur : incolore, rose-rouge, marron-jaune, vert, bleu, rose-lilas, noir… Elle est généralement produite dans les pays suivants : Sri-Lanka, Madagascar, Brésil et Mozambique.


Le péridot, un vert envoûtan

Le péridot, marqué par sa magnifique couleur verte, dévoile un système cristallin orthorombique. Composé de silicate de magnésium ferreux, il présente une dureté de 6.5 à 7. Avec un très faible pléochroïsme, on découvre deux grandes variétés de ce minéral : péridot étoilé et péridot œil-de-chat. On le localise au Pakistan, en Birmanie, aux Île de Zebirget et aux États-Unis.


La topaze, une pure merveille

La topaze, la plus dure des pierres fines (8), présente plus ou moins fort un caractère pléochroïque. Composé de fluosilicate d'Aluminium et reposant sur un système cristallin orthorhombique, elle se décline en diverses couleurs, incolore à rose, jaune, verte et bleue. Du sanscrit « tupas » pour « feu », elle provient essentiellement du Brésil, du Sri-Lanka, de Madagascar, d’Australie et du Japon.